Ce site est une version en lecture seule. Pour vous abonner ou gérer votre compte, veuillez vous rendre sur le site www.elephorm.com

Les fondamentaux du dégradé de couleur sur Illustrator CC 2017

  • Vidéo 26 sur 59
  • 7h05 de formation
  • 59 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les fondamentaux du dégradé de couleur
00:00 / 01:14
HD
fullscreen

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel en ligne pour apprendre Illustrator CC 2017, le formateur expert vous explique les fondamentaux du dégradé de couleur. L’objectif de ce cours vidéo est de mettre une nuance de couleur sur un projet. En premier lieu, au niveau du plan de travail, vous devez avoir un élément pour mettre les dégradés. Pour appliquer un dégradé de couleurs, vous recourez à la palette Nuancier. En effet, elle est constituée par les aplats de couleurs, les motifs ainsi que les dégradés de couleurs disponibles dans Illustrator. En ce qui concerne les dégradés, ils admettent deux variantes à savoir les dégradés de formes et les dégradés de couleurs. Le dégradé de formes s’obtient par la succession de plusieurs formes suivant différentes étapes en admettant des variations progressives de couleurs. Par contre, le dégradé de couleurs est catégorisé en plusieurs groupes. D’une part, le dégradé de couleurs linéaire consiste à faire une variation progressive de couleurs suivant une orientation horizontale ou verticale. En effet, vous partez d’un point de départ pour aboutir à un point d’arrivée. Au fil de ce chemin, vous constatez une progression de couleurs. Cette progression peut se jouer sur une seule couleur allant d’un ton foncé à un ton clair ou inversement. Il est aussi possible d’enchaîner en fondu différentes couleurs entre elles. En ce qui concerne le dégradé radial, il diffère du dégradé linéaire par le chemin de progression de couleurs. Dans ce cas, le chemin débute par un cercle de départ pour s’en suivre avec des rayons successifs. D’autre part, vous disposez du filet de dégradé. Il s’apparente à la résultante entre les types de dégradés précédents. Pour cela, il admet un ou plusieurs points d’ancrage à partir duquel se fait la propagation de la couleur. Dans ce contexte, vous avez la possibilité de diriger la trajectoire de la propagation en fonction de l’effet recherché. Pour conclure, le dégradé permet de varier les couleurs sur une surface donnée.