Ce site est une version en lecture seule. Pour vous abonner ou gérer votre compte, veuillez vous rendre sur le site www.elephorm.com

Analyse de la pièce, les contraintes et les cotes sur Inventor 2018

  • Vidéo 16 sur 86
  • 3h52 de formation
  • 86 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Analyse de la pièce, les contraintes et les cotes
00:00 / 01:35
HD
fullscreen

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne pour apprendre Inventor 2018, le formateur expert vous montre les contraintes et les cotes pour l’analyse d’une pièce. L’objectif est de définir des relations et des équations afin de déterminer certaines cotes. Pour commencer, vous partiez d’un projet contenant une image de demi-rectangle. Vous nommez les trois longueurs en L1, L2 et L3. Par la suite, vous devez créer trois arcs en définissant leurs rayons. A ce sujet, ces arcs sont définis par R1, R2 et R3. Par la suite, vous les reliez en ajoutant une ligne entre les arcs. De ce fait, vous devez avoir deux lignes pour joindre les trois arcs. Vous pouvez déterminer ces deux lignes PTL 1 et PTL 2. Suite à cela, vous reliez le premier arc avec L1 et la troisième avec L3. Sur le lien de ces tracés, vous devez ajouter des contraintes de tangente et autre également. Ainsi, automatiquement lors de la création des objets, Inventor met en relation les arcs. C'est-à-dire que les trois arcs ont le même rayon. En d’autres termes, vous devez avoir R1 = R2 = R3. De plus, la longueur entre les lignes joignant les arcs est de même valeur c'est-à-dire PTRL 1= PTRL 2. Aussi, automatiquement, L1 = L3. En effet, la valeur du rayon des arcs est calculée en fonction de la tangente des lignes. A part cela, L2 change de valeur en fonction des sommes des trois rayons. Pour plus de clarté, L2 = R1 + R2 + R3. Dans ces cas, les valeurs entre les cotes sont interdépendantes. Cela signifie que la modification de la valeur d’un rayon entraine une modification de celles des autres rayons. Pour terminer, cela implique une modification de la valeur de L2. Pour conclure, cette formation permet de mettre en relation les cotes dans une esquisse.