Ce site est une version en lecture seule. Pour vous abonner ou gérer votre compte, veuillez vous rendre sur le site www.elephorm.com

Comprendre l'équation du travail dans Microsoft Project 2016

  • Vidéo 39 sur 63
  • 5h00 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Comprendre l'équation du travail
00:00 / 02:41
HD
fullscreen

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto en ligne, l'expert vous explique l'équation du travail dans Microsoft Project. Le but de cette vidéo est de comprendre le mode de calcul dans les versions 2013 et 2016. Dans ces versions du logiciel, le calcul de la quantité de travail se fait par le produit de la durée de travail et des unités de travail. Ce second paramètre fait référence à la capacité d'une ressource pour une tâche. Il s'agit aussi du coefficient d'affectation et sa valeur est exprimée en pourcentage. Il est à noter que dans les versions antérieures, cette formule n'est pas valable. Pour calculer la quantité de travail, il est donc indispensable que vous preniez en compte le nombre des ressources affectées. A cet effet, lorsque vous entamez une première affectation, et que vous souhaitez connaître la quantité de travail, vous utilisez l'équation de détermination précédente. Vous multipliez donc la durée de la tâche par 1 et par le coefficient d'affectation. Vous disposez ainsi de la quantité de travail pour une tâche affectée à une ressource. Dans la mesure où vous procédez à une ou plusieurs affectations, en plus de la première, l'équation reste inchangée. Dans ce cas, la durée de la tâche est considérée comme étant une constante tandis que la quantité de travail est une variable. Par conséquent, vous remarquez un changement de valeur dans la colonne Travail au fur et à mesure des affectations faites. Cela ne tient pas compte du pilotage par l'effort. Par contre, si vous cochez la case Pilotée par l'effort dans le formulaire Tâche, vous obtenez l'effet inverse. Pour cause, la quantité de travail devient constante et la durée, variable. Dans ce cas, il s'agit d'une variable d'ajustement. Dans la gestion des affectations, il est donc nécessaire de vérifier l'activation du pilotage par l'effort. Cette option permet d'arranger la planification suivant les affectations. Pour y parvenir, elle admet une corrélation négative entre le nombre de ressources affectées et la durée de la tâche. En d'autres termes, vous constatez une proportionnalité inverse entre les deux paramètres. Pour conclure, l'équation de calcul du travail est adaptée suivant les ressources.