Ce site est une version en lecture seule. Pour vous abonner ou gérer votre compte, veuillez vous rendre sur le site www.elephorm.com

Surface Subd sur Cinema 4D R19

  • Vidéo 25 sur 28
  • 3h59 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Surface Subd
00:00 / 06:55
HD
fullscreen

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne pour modéliser la lampe Wagenfeld, le formateur vous explique la surface de subdivision avec la modélisation avancée de CINEMA 4D R19. L’objectif de ce tutoriel en ligne consiste à rajouter une couche supplémentaire après la modélisation de l’objet. Cette couche supplémentaire s’agit de la surface de subdivision. En premier lieu, en appuyant sur la touche Alt du clavier vous sélectionnez l’outil de surface de subdivision. Si l’objet est un cube, après l’application de la surface de subdivision il devient un cercle. En activant le mode polygonal, vous constatez les arêtes du cube à l’extérieur du cercle. Dans le but d’éviter que la forme subdivisée se projette sur l’objet, il suffit de désactiver Modifications par iso-lignes dans le menu Options au dessus de la scène. En deuxième lieu, la surface de subdivision est un algorithme de lissage à deux niveaux. D’une part, il y a la subdivision de vue que vous constatez dans les paramètres. D’une autre part, il existe la subdivision de Rendu qui est plus évoluée. Dans ce cas, vous pouvez avoir un même objet différent dans la vue et dans le rendu. Dans ces paramètres, vous voyez différents types de surfaces de subdivision. En troisième lieu, le lissage avec la couche supplémentaire s’effectue par interpolation de points en ajoutant des arêtes. Plus les points sont éloignés, plus la surface lissée est élargie. Pour cette modulation, il suffit de déplacer les points ou les arêtes. Dans ce cas, l’objet s’adapte à chaque modification effectuée tout en conservant le côté arrondi. Pour terminer, les surfaces de subdivision permettent de diminuer les segments de rotation, ainsi que les polygones constituant un objet par la suite. L’utilisation des surfaces de subdivision est difficile pour les n-gones ainsi que les triangles. Pour conclure, cette vidéo en ligne est utile dans la finition de la modélisation par un lissage avec la surface de subdivision.