Ce site est une version en lecture seule. Pour vous abonner ou gérer votre compte, veuillez vous rendre sur le site www.elephorm.com

Les fondamentaux de la création de composants dynamiques dans SketchUp 2015 Pro

  • Vidéo 15 sur 47
  • 7h17 de formation
  • 47 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Fondamentaux de la création de composants dynamiques
00:00 / 11:38
HD
fullscreen

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne, le formateur vous expose les fondamentaux de la création de composants dynamiques dans SketchUp Pro 2015. L’objectif est de vous donner des informations utiles concernant les éléments enfants et les éléments parents. Afin d’y parvenir, vous devez avoir un modèle composé d’au moins deux blocs générés dans le logiciel. Pour commencer, Vous créez un nouveau composant à partir de ces éléments. Pour ce faire, vous les sélectionner puis faites un clic droit et choisissez Créer un composant. Une fenêtre qui permet de donner un nom à la création s’affiche alors. Vous devez alors nommer la sélection Portiques puis vous terminer l’opération en cliquant sur créer. Par la suite, il s’agit d’activer la commande Attribut des composants disponible sur la barre d’outils Composant dynamique. Cette action fait apparaitre chaque élément du composant. Il montre les modèles parents et les objets enfants. Chacun d’eux avance un bouton Ajouter un attribut. Celui-ci permet d’entrer une classe de paramètre éditable. Vous devez alors cliquer sur la commande Ajouter un attribut de l’élément parent et choisissez Taille. Vous voyez des lignes relatives à chaque axe dans l’interface. Grâce à ces champs, il vous est possible de redimensionner l’intégralité du modèle. Tandis que si vous faites les mêmes manipulations sur un composant enfant, le jeu de données ne prend en compte que l’objet enfant en question. Ce fonctionnement est aussi valable pour tous les types d’attributs. En résumer, vous savez désormais la création et le fonctionnement des parties d’un composant dynamique.